J’ai testé la nouvelle poussette Xplory de Stokke

On les voit déambuler dans les parcs et les rues depuis une dizaine d’années, des poussettes haut perchées avec leur pied téléscopique qui ne passent pas inaperçues. Cette nouvelle silhouette est signée Stokke, le designer scandinave qui a fait du lien parent-enfant leitmotiv. Chaises hautes, transats, baignoires, siège auto et poussettes sont conçus pour favoriser la connexion visuelle entre les parents et leur bébé. Un postulat séduisant pour les jeunes parents, que j’avais à cœur de vérifier. J’ai eu l’occasion de tester, le temps d’un week-end au bord de la mer, les avantages et petites nouveautés de la poussette emblématique de la marque : le modèle Xplory, revu et amélioré en 2018.

 

Ce moment où elle ne veut plus être couchée…
Avec une petite fille très éveillée de 5 mois et demi, j’étais le cobaye parfait. Il y a quelques semaines en effet j’ai dû renoncer à la coucher dans sa nacelle pour nos promenades (nombreuses le week-end, j’adore les longues marches, encore plus depuis que je peux partir avec elle). J’avais droit à une crise de larmes dès que je l’installais. J’ai donc compris qu’il était temps de passer à la phase 2 : ma fille voulait une poussette de « grande », et réclamait de pouvoir être assise pour participer plus activement à la promenade. Il me fallait une poussette qui me permette de caler confortablement mon bébé qui ne tient pas encore assis, et de rester face à elle car il était beaucoup trop tôt pour qu’elle me tourne le dos… J’avoue qu’avec une Xplory cette transition se fait en douceur et avec plaisir : j’ai lu dans son sourire la joie d’être assise, de me regarder et de promener son regard autour d’elle, avant de s’assoupir au bout d’une dizaine de minutes. Le passage en position allongée se fait alors très facilement sans risque de la réveiller. Visiblement ma fille trouve son nouveau lit très confortable : de retour à la maison, pas de réveil en vue, je l’ai laissée terminer sa sieste dans sa poussette garée dans notre entrée…

Xplory stroller
Stokke® Xplory® avec chassis noir et siège Stokke® gris brossé.

 

Les petits et grands avantages du siège ajustable
Quand on aime comme moi garder une part d’improvisation dans le quotidien réglé d’un bébé, on apprécie de pouvoir caler sa poussette autour d’une table en terrasse, au restaurant ou chez des amis, et de donner un petit pot tout en prenant l’apéritif sans stress et sans en mettre partout. J’ai d’abord été agréablement surprise par la maniabilité de la poussette qui se glisse facilement entre les chaises et les tables grâce à ses roues avant pivotantes. Mais surtout, la hauteur ajustable du siège est un vrai plus dans ce cas : installée à la même hauteur que nous, ma fille a découvert les joies de la chaise haute avant l’heure. J’ai eu l’impression que se sentant vraiment avec nous elle était moins impatiente de sortir de sa poussette, elle ne souffrait pas du fait d’être attachée et loin de mes bras : au contraire elle faisait des sourires à tout le monde et semblait heureuse de participer.

L’autre avantage du siège ajustable en hauteur se ressent dès les premières promenades : je ne peux pas m’empêcher de lui sourire, de lui parler ou de faire des grimaces pour la faire rire, avec ce siège haut plus besoin de courber le dos pour capter son regard. Idem pour le papa, plus grand que moi, qui apprécie d’autant plus le guidon réglable. On ne le dira jamais assez, ménager son dos quand on est jeune parent, ça n’a pas de prix ! J’ai apprécié aussi l’interaction qui se créait entre mon bébé et les gens que l’on croisait au cours d’une balade. Même face à moi, elle accrochait parfois le regard d’un passant, lui souriait et obtenait de grands sourires en retour. Peut-être est-elle particulièrement sociable, mais je suis certaine que le fait d’être à hauteur d’yeux des passants lui fait apprécier d’autant plus d’être promenée.

 

Poussette Stokke Xplory gris mélangé
Poussette Stokke Xplory gris mélangé

 

Poussette Stokke
Poussette Stokke® Xplory®. Capote gris brossé

 

Mon bilan : 9/10
J’ai été séduite par le design atypique de cette poussette. Certes, elle ne peut pas rivaliser avec certains modèles ultra légers et compacts que l’on peut trouver sur le marché, et elle occupe une place non négligeable dans un coffre de voiture ; mais ce n’est pas là qu’on l’attendait. J’ai apprécié le confort qu’elle offrait à mon bébé, son côté tout-terrain et ses options intelligentes comme le siège rembourré pour les tout-petits (5-8 mois), ou la capote qui évolue et s’ajuste pour devenir pare-soleil, coupe-vent ou moustiquaire. Je craignais seulement avant de la tester qu’elle ne soit trop lourde et impossible à stocker dans mon immeuble. En habitant au 6e étage avec un vieil ascenseur très étroit, impossible de monter une poussette jusqu’à chez moi. J’utilise un local à vélos accessible via un escalier de 5 marches… C’est là que la fonction deux roues du modèle Xplory est hyper astucieuse : les deux roues arrière se replient pour permettre de monter ou descendre la poussette sans avoir à en sortir son bébé. Une option utile aussi sur la plage pour transporter la poussette sur sable sec… J’ai enfin eu un coup de cœur et beaucoup de compliments sur l’habillage élégant du siège en textiles brossés gris, à compléter en hiver avec une chancelière assortie.

Plus d’infos : www.stokke.com

 

M. D.
Réalisation : Les Louves X Stokke

 

Lire aussi sur Les Louves
Premières sorties : comment ouvrir son enfant au monde qui l’entoure
Première année : comment éveille et stimuler son bébé

À lire aussi

Retrouvez les articles de la semaine