De 0 à 12 mois : comment apprendre à jouer avec un bébé ?

Moment doux de complicité mais aussi outil d’apprentissage essentiel pour grandir et s’éveiller au monde, le jeu fait partie intégrante du quotidien d’un tout-petit. Reste que face à un bébé qui évolue chaque jour, on ne sait pas toujours quels jouets et quelles activités proposer. Pour apprendre à jouer avec un bébé et l’accompagner de 0 à 12 mois dans ses découvertes, suivez ces quelques conseils distillés avec la complicité de Stokke.

 

Les 3 premiers mois du bébé


La première année, tout est découverte et apprentissage pour un bébé, et le jeu est pour lui un vrai « travail », comme l’explique Maria Montessori. Le rôle des parents est alors d’être à côté de lui, de l’accompagner doucement dans la découverte et d’aménager l’espace en fonction des préférences de leur enfant. « Les trois premiers mois, la symbiose parent-enfant est essentielle, explique Emmanuelle Langlois, psychomotricienne experte de la petite enfance. Le parent découvre son bébé, pose les bases de l’échange, chacun apprend à se connaître et à s’accorder ».

Éveil : comment apprendre à jouer avec son bébé

1 à 2 mois

Pendant cette période, n’hésitez pas à porter le plus possible votre enfant : « il se crée des aller-retours entre le parent et l’enfant, ce qu’on appelle un dialogue tonique, qui permet aux parents de comprendre leur bébé rien qu’à son contact. D’ailleurs j’encourage toujours le massage des bébés, une merveilleuse façon de créer le lien ». Reproduire les babillages de son enfant, lui chanter des berceuses, exagérer les expressions de son visage, lui parler : ce sont ces petits moments tout simples qui posent les bases du jeu et établissent la sécurité affective du bébé. « Jouer avec un bébé les premiers mois c’est favoriser les interactions précoces et les échanges visuels et corporels », résume la psychomotricienne.
Pour quels jouets opter ? « Je conseille de ne pas trop sur-stimuler les bébés, qui ont déjà beaucoup de choses à découvrir autour d’eux. C’est avant tout le contact qui compte à cet âge-là. J’aime bien cependant les colliers d’allaitement : quand ils sont portés, les bébés aiment agripper quelque chose. Ces colliers adaptés leur permettent de saisir et de mordiller tout en étant dans le contact avec leur mère ».

À partir de 2-3 mois

« J’insiste sur le fait de mettre les bébés au sol le plus souvent possible, plutôt que dans un transat où ils sont passifs et limités dans leurs interactions », souligne Emmanuelle Langlois. L’idéal : allonger son bébé sur un tapis et disposer à côté de lui, voire un peu derrière lui, une arche d’éveil. « Les objets suspendus vont accrocher son regard, le pousser à bouger la tête et lui donner envie de se retourner. Comme le tonus du bébé est global, en tournant la tête il va peu à peu engager les épaules, la colonne et le bassin et c’est ainsi qu’il apprend à se tourner seul ».

Pour quels jouets opter ?

« Je conseille de mettre peu de jouets autour du bébé, mais de les renouveler souvent. Côté couleurs : il lui faut du contraste ! Les premières semaines le bébé voit à 20 cm environ et assez flou. Sa vision s’améliore semaine après semaine, et c’est le contraste qui l’attire le plus ».
– des jouets culbuto, dont le fond est lesté et qui basculent sans tomber, pour donner envie au bébé de reproduire son geste quand il tape dedans ;
– des balles sonores, hochets, des balles de préhension facile, des miroirs.

Éveil : comment apprendre à jouer avec son bébé

 

À partir du 4ème mois : quand le bébé commence à se retourner sur le ventre


Il est important que le bébé passe du temps au sol, apprenne à s’enrouler, se retourner et ainsi à découvrir son corps. « On peut profiter de cette période pour leur faire des petits massages de pieds quand ils sont retournés sur le ventre : cela leur permet de prendre conscience de cette partie de leur corps », conseille Emmanuelle Langlois. Une fois sur le ventre, les enfants peuvent manipuler les objets d’une autre façon, jouer autrement et la préhension devient plus volontaire.

Pour quels jouets opter ?

« On peut proposer des objets qui stimulent la manipulation et les sens, avec une préhension et des matières différentes. »
– des hochets sonores et visuels, des jouets avec différentes matières, des paniers sensoriels à thème (on propose au bébé quelques jouets en matériaux différents métal, bois, tissus…) ;
– des instruments de musique : maracas, grelots, castagnettes avec un manche, petits bâtons de pluie. L’essentiel est que le mouvement soit simple à faire pour le bébé ;
– un panier rempli de différentes balles : des grandes, des petites, en plastique, à picot, à trous…

Éveil : comment apprendre à jouer avec son bébé


Quand le bébé est en position assise


« La position arrive normalement en même temps que le déplacement et les débuts du quatre pattes : il se passe plein de choses à cette période ! », s’enthousiasme la psychomotricienne. Le bébé a désormais une autre façon de voir les choses, ses mains sont disponibles et il peut du coup manipuler plus d’objets.


Pour quels jouets opter ?

« Je conseille toujours d’opter pour la simplicité, explique Emmanuelle Langlois. Jouer avec son enfant c’est savoir l’observer et lui proposer les activités qui ont l’air de vraiment lui plaire ».
– des boîtes d’encastrement pour bébé à forme unique : l’objectif n’est en effet pas que le bébé sache mettre le rond dans le rond et le carré dans le carré mais qu’il ait envie d’encastrer l’objet et de répéter son geste.
– des petits livres : on opte pour les versions cartonnées car c’est la manipulation qui les intéresse d’abord, avant l’histoire. (collection Nathan « je grandis avec Nathan »).
– des cubes pour apprendre à les poser les uns sur les autres et faire des petites tours.
On peut également faire les premières cabanes (les cartons ont toujours leur succès), des petits parcours au sol avec des obstacles à franchir (type coussin), mettre à disposition une caisse de jouets que les bébés adorent vider de leur contenu…

 

Les petites astuces d’Hana, photographe et maman de Livia, 3,5 mois…

Éveil : comment apprendre à jouer avec son bébé

Peux-tu te présenter ?

J’ai 35 ans, je viens de Slovaquie, je vis à Paris depuis 5 ans maintenant, après avoir vécu à Londres 10 ans et en Autriche. Je suis photographe lifestyle et mode et j’ai épousé un Français, avec qui j’ai eu une petite fille, Livia, qui a aujourd’hui 3 mois et demi ! Je partage un peu de mon quotidien sur mon compte instagram @journeyintolavillelumiere.

Au quotidien, comment captes-tu l’attention de Livia ?

Comme Livia est encore petite, cela passe surtout par beaucoup de contact visuel et d’expressions de visage. Je lui parle beaucoup, et j’aime lui chanter mes propres petites comptines. La musique est très importante dans mon quotidien, et comme ma maman qui me chantait des chansons dès mon plus jeune âge, je chantonne en permanence avec Livia.

Quels sont vos premiers jeux ?

Comme elle n’a que 3 mois et demi, la seule façon de vraiment jouer avec elle pour le moment est de placer devant elle des jouets colorés, de préférence très près de son visage pour capter son attention ! Finalement ce qui l’amuse le plus ce sont nos visages ! On fait des grimaces, des sons, des mouvements pour attirer son attention et interagir avec elle…

Elle est encore toute petite, mais est-ce que tu peux déjà dire si elle a une activité préférée avec toi ?

Elle adore être installée dans son transat Stokke, fixé sur sa chaise haute Steps, à côté de nous, pour interagir avec nous. Elle aime aussi beaucoup être allongée sur le matelas à langer, dans la salle de bain : on y passe beaucoup de temps, et j’y ai installé un petit mobile qu’elle peut observer quand on la change. C’est aussi là que je lui fais faire des petits exercices avec ses jambes (si elle a mal au ventre par exemple), on chante et on passe toujours un bon moment en préparant le bain.

Quel est le premier jouet que tu as offert à ta fille ? Ton préféré ?

Elle a tellement de jouets ! Je crois que mes préférés, comme elle, sont ceux qui font du bruit et sont très colorés. J’aime beaucoup la tortue musicale que je lui ai achetée pour apaiser ses nuits, j’adore aussi les petits livres, même si pour le moment on joue surtout avec des hochets …

Comment intègres-tu ta chaise Stokke à vos jeux ?

Ce que je préfère avec la chaise haute Steps, c’est que Livia n’est pas au ras du sol mais à notre hauteur, ce qui fait que la connexion avec elle est immédiate. J’adore pouvoir la poser sur sa chaise et simplement lui parler, jouer ou chanter avec elle, savoir qu’elle voit les mêmes choses que nous. Grâce au petit transat, on utilise sa chaise Stokke tous les jours.

Retrouvez les jolies photos d’Hana sur son compte instagram @journeyintolavillelumiere et sur son site www.journeyintolavillelumiere.com

Éveil : comment apprendre à jouer avec son bébé

Réalisation  : Stokke x Les Louves
Crédit photo : BellyBalloonPhotography x Les Louves
Nos remerciements à Emmanuelle Langlois, psychomotricienne et auteure du blog How I play with my mome pour ses précieux conseils.

 

Lire aussi sur Les Louves


Premiers bains : les clefs pour un moment serein avec son bébé
Diversification alimentaire : nos conseils pour ses premiers repas de 0 à 1 an
Premières nuits : conseils et astuces pour aider son bébé à faire ses nuits
Première année : comment éveiller et stimuler son bébé ?