Pilates + yoga, l’équation parfaite pour retrouver son corps après la grossesse

Qu’on ait pris 8 ou 30 kilos, les symptômes après une grossesse sont les mêmes pour toutes : maux de dos, peau du ventre distendue, muscles relâchés. La recette imparable pour retrouver le corps et le confort d’avant ? Pilates pour le ventre et yoga pour le dos. Une méthode testée et recommandée par Elodie Garamond, fondatrice du Tigre Yoga Club et maman de deux enfants.
 

Le Pilates pour reconstruire le périnée et les abdominaux

Symptôme : Pendant la grossesse les muscles du ventre se distendent. Le Pilates, en faisant travailler les muscles profonds, les plus abîmés par la grossesse, permet de resserrer et retonifier le ventre.

Action : Si l’idéal reste d’anticiper le post-accouchement en pratiquant le Pilates pendant la grossesse, on peut s’y mettre en général six semaines après l’accouchement (selon l’avis du médecin), en commençant par du Soft Pilates chez soi ou dans un cours post-natal, qui combinera rééducation du périnée et reconstruction de la ceinture abdominale.

La prof à suivre : Brigitte Parnet-Evain, professeur de Pilates depuis plus de treize ans et maman de trois enfants, a créé la méthode Nataelle, dédiée aux jeunes et futures mamans. Ma gym spéciale grossesse, First éditions, 9, 95 Euros sur Amazon. Cours dispensés au Tigre Yoga Club Paris.

 

Le yoga pour réaligner le corps et soulager le dos

Symptôme : Focalisées sur leur ventre et leurs kilos à perdre, les jeunes mamans négligent souvent leurs problèmes de dos. Le bassin peut être déplacé, entraînant de mauvaises postures, accentuées par l’habitude de porter son bébé toujours du même côté.

Action : Le yoga permet de rééquilibrer le bassin, d’étirer la colonne vertébrale, d’enlever tous les nœuds accumulés dans le dos, et de rouvrir les hanches. On commence à six semaines après la naissance avec des séances de hatha yoga classique, pour coordonner respiration, méditation et postures, et assouplir tout le corps.

La prof à suivre : Emilie Omnes, du studio Yoga Sattva à Paris. Elle accompagne spécifiquement les femmes dans la maternité à travers une pratique adaptée avant et après l’accouchement.
Yoga Sattva, 11, rue Labat, 75018, Paris. Yogasattvaparis.com. Cours dispensés également au Tigre Yoga Club Paris.

 

S’il n’est pas trop tard : les promesses tenues du Pilates et du yoga prénatal

La pratique régulière du yoga prénatal (une fois par semaine minimum) prépare un accouchement plus doux et favorise la connexion avec le bébé. Les exercices de respiration, l’ouverture des hanches, la concentration et l’apaisement rendent l’accouchement moins traumatisant pour la mère comme pour l’enfant, qui serait de fait, et selon les mamans yogini, beaucoup plus zen…

En Pilates, on travaille pour se reconstruire plus vite après. Il n’est pas rare, dans les cours de Pilates, de voir des jeunes mamans, accouchées il y a à peine deux mois, afficher une ceinture abdominale ferme et un ventre plat… Les exercices de contraction et de resserrement avec un ballon permettent de tonifier le périnée, qui se relâche pendant la grossesse, résultat : les « filles Pilates » n’ont en général pas besoin de rééducation du périnée après l’accouchement.

M. D.

 

Lire aussi sur Les Louves
Tigre Yoga Club : le temple du yoga version luxe pour toute la famille
Nos meilleures adresses en France pour s’initier au yoga prénatal
Pilates et yoga, le centre Qee chouchoute femmes enceintes et jeunes mamans

À lire aussiRetrouvez les articles de la semaine