Réinventer son quotidien : le confinement de Laure Bouys, de Yoga Connect

Alors que l’on vit une période exceptionnelle, nous sommes amenées à créer de nouveaux rituels avec nos enfants dans un quotidien bouleversé. Et si on profitait de ce confinement pour opérer en famille un retour à l’essentiel et se reconnecter à ce qui nous anime vraiment ? Avec la complicité de Stokke, marque de mobilier de puériculture pensé pour favoriser le lien avec les tout-petits, nous sommes allées à la rencontre de 3 mamans qui réinventent leur quotidien. Une série que nous avons imaginée avec la marque pour accompagner les parents dans ce nouveau défi, jour après jour… Aujourd’hui c’est Laure Bouys, maman de Jacques, 8 mois, et fondatrice de Yoga Connect, qui nous raconte son confinement et nous donne ses clefs pour se reconnecter à l’essentiel et préparer l’après-confinement.

Processed with VSCO with c1 preset
Processed with VSCO with c1 preset

Bonjour Laure, peux-tu te présenter ?

J’ai 32 ans, je suis la maman de Jacques né le 15 août 2019, et la fondatrice de YOGA Connect, une plateforme de cours de yoga en ligne avec plus de 500 vidéos proposées par les meilleurs profs français (en toute objectivité !), que j’ai lancée en 2015.
Je suis confinée avec Jacques et Thibault (mon amoureux et le papa de Jacques), Peter notre chien, et Nelly et Paul un couple d’amis. Nous sommes dans la maison de la grand-mère de Paul, en Bretagne.

Comment vis-tu ce confinement en famille ?

Clairement il y a des hauts et des bas. Si je commence par les « bas » : gérer l’intendance, la cuisine (finis les déjeuners à emporter à 13h après avoir déposé Jacques à la garderie…), mon boulot, et mon fils 24h sur 24. Tout ça sans être chez moi, donc avec moins de repères et de liberté puisqu’on est confinés à quatre adultes.

Mais très vite, je me dis que nous sommes privilégiés d’être dans une maison en Bretagne, où il n’y a personne dans le village, une vue sur la mer, un petit jardin, mon mec qui n’a pas trop de boulot et qui peut m’aider pour s’occuper de Jacques, et puis mon entreprise ne connait pas du tout la crise… Donc là je me dis : ferme-la, t’as vraiment trop de chance !

Qu’as-tu découvert sur ton fils lors de ces dernières semaines ?

Qu’il est vraiment coquin ! Non, en vrai il évolue à une vitesse folle : il a envie de tout explorer, il essaie de se mettre à quatre pattes, il a un super appétit et commence aussi à tester nos limites d’autorité !

Laure_2

Et sur toi ?

Difficile à dire encore je crois… Mais je pense que je me laisse un peu trop vite submerger par les émotions : du boulot inattendu qui tombe d’un coup, un petit bug sur la plateforme, la purée de Jacques qui n’est pas prête, il y a encore la vaisselle de la veille dans l’évier… et je monte dans les tours ! Alors qu’il faudrait que je respire un bon coup et que je prenne les tâches une à une. Depuis quelques semaines déjà je me fais des listes : c’est beaucoup plus facile de prioriser et très satisfaisant de barrer les tâches effectuées.

Comment réinventez-vous les activités du quotidien pour créer du lien avec votre bébé ?

Comme avant, tous les matins, on prend Jacques dans notre lit et je l’allaite. Meilleur moment de la journée pour tous les trois ! Ensuite je déroule mon tapis et je fais au moins 20 minutes de yoga. Au bout d’un moment je prends Jacques avec moi sur le tapis et on s’amuse ! Ensuite je travaille pendant sa sieste du matin puis celle de l’après-midi. Je lui fais toujours ses purées et ses compotes mais j’ai commencé à intégrer de nouveaux aliments : légumineuses, protéines, céréales… Il aime tout ! On fait souvent une promenade en porte-bébé (un Stokke d’ailleurs que je recommande !) avec notre chien Peter qui aime le confinement plus que tout le monde je pense ! Thibault mon compagnon s’est mis en tête d’apprendre à Jacques à avancer (plutôt que de rouler), c’est « l’activité » avant le bain qu’on lui donne tous les deux. Puis on le couche, chacun son tour un soir sur deux. L’avantage de ce confinement, c’est que Thibault passe beaucoup plus de temps qualitatif avec son fils, et ça me rend très très heureuse !

Laure_YogaConnect3
Laure_1

Comment la pratique du yoga t’aide-t-elle dans cette situation extraordinaire ?

Ma pratique m’aide à me recentrer, à ne pas trop m’énerver quand les choses ne vont pas comme j’avais prévu, et puis à ne pas trop grossir ! Parce que comme toute la France je pense, on passe beaucoup plus de temps pour cuisiner et à boire le verre de vin qui va avec… Dérouler mon tapis tous les matins m’aide aussi à avoir ce moment rien que pour moi : je pense que c’est hyper important, surtout quand on est confiné.e avec des enfants. Ca me permet d’instaurer un repère quotidien essentiel dans cette période si étrange.

Qu’est-ce que cette crise te donne envie de changer dans ton quotidien ?

Être un peu plus cool, et un peu moins maniaque… mais bon il faut bien que quelqu’un le soit dans la famille !

Qu’est-ce que cette crise te donne envie de faire encore plus qu’avant dans ton quotidien ?

Continuer mon rituel de faire du yoga tous les matins au moins 20 minutes. Ces derniers mois depuis la naissance de Jacques, je ne prenais pas forcément toujours ce temps. Mais maintenant que j’ai pris un bon rythme avec Jacques (d’autant plus que d’habitude il va à la garderie 4 heures / jour) il ne faut pas que je néglige ce moment qui a un tel impact positif sur le reste de ma journée !

À quoi t’es-tu reconnectée ces dernières semaines ?

À ma famille ! Déjà je suis confinée avec mon bébé et mon mec. Et je FaceTime pratiquement tous les jours ma mère, mon père et ma sœur, tous les 4 en même temps !

Comment envisages-tu l’après confinement ?

J’espère de tout mon cœur que cela aura un impact positif sur la mentalité des gens. J’espère que les élans de solidarité et le retour à la Terre seront maintenus. J’espère qu’on sera moins individualiste, moins dans le besoin d’immédiateté et moins matérialiste.

Tes 3 clefs pour vivre un quotidien plus en accord avec ce qui t’anime profondément ?

1/ Prendre un temps pour soi tous les jours

2/ Savoir prendre du recul quand quelque chose ne va pas

3/ Profiter pleinement des petits plaisirs (même s’ils sont « coupables » ! )

La bonne leçon à tirer de cette période extraordinaire ?

La santé et les liens humains, c’est ce qu’il y a de plus important.

Ce que tu as envie de transmettre à ton fils ?

Depuis le début du confinement, j’écris un journal où je m’adresse à lui. Je lui raconte ce qu’on vit et la chance qu’on a. Je lui raconte aussi comment j’imagine « l’après » et que je compte sur lui pour y contribuer.

Avec le #StayHomeChallenge, Stokke propose de relayer des idées d’activités avec vos tout-petits, pour se soutenir et s’inspirer les uns les autres ! Si vous souhaitez partager vos expériences, rendez-vous sur le compte Instagram @stokkebaby, story à la une « Stay@home ».

Réalisation : Stokke x Les Louves