Comment donner, recycler ou revendre les vêtements de nos enfants ?

C’est un constat que font tous les parents dès la première année de leur bébé : le renouvellement de sa garde-robe est un éternel recommencement et nous contraint à une logistique chronophage de tri et de stockage, jusqu’au jour où l’on décide de faire de la place et de se débarrasser de tous nos trésors… Parce qu’on n’a pas (plus) envie de jeter bêtement leurs vêtements trop petits, on a demandé à l’équipe du site de seconde main Il était plusieurs fois, leurs astuces pour trier, donner, revendre ou recycler le dressing de nos enfants.

Parce que la mode et les tendances passent et qu’on aime habiller nos enfants avec l’air du temps, on mise aujourd’hui sur les options qui nous permettent de renouveler leur garde-robe à prix doux, tout en donnant une seconde vie à leurs vêtements trop petits. Aude et Marie l’ont bien compris lorsqu’elles ont créé Il était plusieurs fois, un e-shop de vêtements pour enfants conçu pour simplifier la vie des parents.
« Notre credo c’est de leur permettre de revendre leurs pièces pour s’offrir de la seconde main en parfait état, avec une expérience identique à l’achat d’un vêtement neuf, explique Aude, co-fondatrice du site et maman de 3 enfants. Les tendances passent et les parents préfèrent renouveler et vendre au fur et à mesure, cela évite d’avoir des trésors qui dorment dans des cartons… De plus, on se rend compte qu’on n’a pas forcément envie des mêmes choses d’un enfant à l’autre, on garde donc nos pièces préférées et on donne ou on revend tout le reste. »

Comment donner les vêtements trop petits ?

La meilleure façon de donner une seconde vie aux vêtements de nos enfants, et la plus simple, consiste à les donner, quand c’est possible, à nos proches, amies, sœurs, etc. À condition que les goûts, les tailles et la saison coïncident… Pour écouler les cartons de vêtements restants, il existe beaucoup d’associations destinées aux particuliers. Emmaüs, La Croix Rouge, les Restos du cœur ou le Secours Populaire reçoivent des dons mais peuvent se trouver surchargées et manquer de bénévoles pour trier les stocks reçus, mieux vaut contacter les antennes locales pour sonder leurs besoins. Pour déposer facilement nos vieux vêtements, les bennes du Relais ont le mérite d’être accessibles à tous et presque partout en France : les vêtements collectés sont triés pour être donnés aux associations ou recyclés. « Peu d’associations sont purement dédiées aux vêtements d’enfants, en revanche les foyers d’accueil et les organisations d’aide aux femmes enceintes et aux mamans isolées reprennent volontiers les vêtements et les accessoires pour bébé, c’est le cas de l’association Marthe et Marie », commente Aude.

Trouver une antenne locale du Secours Populaire
Localiser une boutique Emmaüs pour faire un don matériel
Pour trouver un point de collecte Croix Rouge, boutique solidaire ou conteneurs
Les associations départementales des Restos du Cœur
Le site de l’association Marthe et Marie 

IEPF-lit-superpose
L'atelier Il était plusieurs fois à Nantes

Est-il possible de faire recycler les vêtements de nos enfants ?

« C’est vrai que la production textile est une des industries les plus polluantes au monde, répond Aude. Mais la filière du recyclage n’est pas optimale puisqu’une infime partie de chaque vêtement pourra être recyclée, le reste sera détruit, l’idéal reste donc de réutiliser ou de réparer les vêtements quand c’est possible. »

Comment revendre les vêtements de nos enfants ?

Certaines pièces du dressing de nos tout-petits sont quasiment neuves au moment où elles deviennent trop petites, en particulier le trousseau du bébé de 0 à 18 mois : « la seconde main prend tout son sens pour le bébé dont on renouvelle la garde-robe tous les mois puis tous les trimestres pendant la première année, note Aude, on peut donc trouver de la troisième main dans un état irréprochable à la vente ». Sur le Bon coin ou Vinted, il est très facile de revendre une partie du dressing de nos enfants, « mais là encore, il faut avoir du temps à consacrer à la vente de chaque pièce au compte-goutte, répondre aux questions des acheteuses, envoyer les colis, etc. On a souhaité proposer une solution plus simple et plus qualitative aux parents avec Il était plusieurs fois », explique Aude.

Revendre ses vêtements sur Ilétaitplusieursfois.com : mode d’emploi

Deux possibilités pour les parents :
1/ Faire soi-même son carton en sélectionnant les vêtements qui correspondent à la charte Il était plusieurs fois et l’expédier au siège à Nantes.
2/ Faire venir chez soi une ambassadrice Il était plusieurs fois qui fera la sélection et se chargera d’expédier le colis. Paris, Lille, Lyon, Nantes, Versailles, Bordeaux, Tours, Ajaccio, Dinard : 10 ambassadrices sont présentes sur le territoire…

Les critères de sélection des vêtements :

Il était plusieurs fois rachète les vêtements du 0 au 14 ans et les chaussures du 15 au 36.
Maximum 5 ans d’ancienneté (collection 2017 à 2021).
Des articles correspondant à une liste de marques disponible ici en parfait état : ni trous, ni bouloches, ni tâches, ni délavés, ni dégriffés, ni feutrés, propres et soigneusement pliés.
Un minimum de 15 articles par colis (30 articles pour les collectes à domicile). 

Comment et quand est-on payé ?

Un simulateur permet de connaître le prix de rachat de chaque vêtement, en fonction de la marque, de la taille et de son état. Une fois le colis réceptionné, les vêtements sont retriés et vérifiés. 3 semaines après réception, vous recevez un décompte d’articles avec le montant du rachat et le virement correspondant.
Les vêtements sélectionnés sont ensuite repassés, pris en photo et mis en vente sur le e-shop.

Quels sont les best-sellers sur le site Il était plusieurs fois ?

« En termes de taille il s’agit du 0-18 mois. Les 3 marques qui se vendent le plus sont Petit bateau Boutchou et Jacadi. Mais on constate aussi une frénésie d’achat sur des marques plus pointues et plus rares comme Bobo choses, Piou piou chic… Ce sont des pièces qui partent très vite, c’est pour cela que nous avons créé La TRIBU, un système d’abonnement qui permet à nos clientes fidèles de profiter des nouveautés 24h avant les autres, avec 10% de réduction sur tout le site et les frais de port gratuits dès 30 euros d’achat. »

Que deviennent les vêtements non sélectionnés ?

Au choix :
Vous pouvez récupérer vos articles : dans le cadre d’une collecte à domicile avec une ambassadrice ils vous seront retournés sans frais. Si vous avez fait vous-même la sélection, 10 euros de frais de retour seront déduits.

Vous décidez de donner vos articles : Il était plusieurs fois se charge de les distribuer à ses associations partenaires : le Secours Populaire en France et l’association Orphelins Verts au Sénégal

Une astuce de maman pour bien gérer le turn-over du dressing des enfants ?

« La clef selon moi est de limiter les pièces et d’éviter l’accumulation dans leurs placards : trois pantalons deux pyjamas, trois pulls… Plus ils ont de vêtements plus on a de discussions autour des tenues ! Je trouve que la relation avec les vêtements est plus saine quand il y en a moins. Pour ma part, dès qu’un vêtement est trop petit je le sors du placard pour le mettre dans un sac dédié, lorsque le sac est plein il part directement chez Il était plusieurs fois !»

  • IEPF-Aude-Marie-
  • IEPF-revendre-vetements-1
    Aude et Marie, co-fondatrices du site Il était plusieurs fois.