Confinement : 4 exercices de sophrologie à pratiquer avec les enfants de 3 à 6 ans

Après des semaines de confinement, le huis clos familial, le manque de contacts et de sorties commence à nous rendre plus sensibles, plus nerveux parfois, et moins patients face à nos enfants.  Parce que le stress des uns peut se mêler à la colère des autres, que les frustrations des petits viennent se heurter à celles des grands, et que parfois la peur s’invite… On a demandé à Emilie Berthet, sophrologue à Paris, de nous guider dans quelques exercices simples à pratiquer avec nos enfants pour les aider à lâcher prise, à canaliser leurs peurs et partager leurs émotions.

1. Exercice simple de lâcher prise : le lion/ la lionne 

À réaliser à deux ou à plusieurs.

S’asseoir sur ses talons, genoux en avant et les jambes un peu écartées, une personne en face de l’autre.
Tendre les bras puis les placer devant soi sur le sol (soit les doigts tournés vers soi, soit vers l’extérieur).
Tout en se regardant, on prend une grande inspiration puis rugissements (ne pas avoir peur, honte de vraiment rugir, au contraire le faire fort si besoin).
L’exercice peut continuer par un temps plus calme où les deux lions (lionnes) se calment, s’enlacent ou ronronnent, offrant alors un moment de réconfort et de partage.

Effet : évacuation du stress, moment de complicité, de relâchement

À plusieurs, l’enfant aura l’occasion dans cet exercice de partager un moment avec ses parents de complicité (rugir ensemble) 

2. Exercice de confiance en soi et/ou de canalisation de ses peurs : la boule magique

L’enfant va apprendre à avoir confiance en lui, et se dire qu’il peut avoir l’énergie et les ressources pour affronter ses peurs.

Mettre son pouce dans la main, puis replier les quatre doigts pour former une boule.
On ferme doucement sa main, doigt par doigt en disant la formule « je n’ai pas peur » ou « j’ai confiance en moi » (une syllabe par doigt : « je » on ferme l’index, « n’ai » on ferme le majeur etc.)
Une fois la main / boule magique refermée on peut prendre une grande inspiration et l’envoyer loin devant soi en tendant le bras (avec accompagnement d’un cri possible).
Expliquer à son enfant que l’on peut le faire à tout moment, dès qu’il en a besoin.

Effet : libérateur, prise de confiance, affronter ses peurs

3. Activités pour parler et partager ses émotions

Créer un capteur d’émotions

Faire l’activité dans la journée : Créer avec son enfant une lune, une étoile que l’on accrochera au-dessus de son lit (ou que l’on pose à côté). En faisant l’activité, on explique à l’enfant, que le soir avant le coucher on pourra partager avec son étoile (ou lune) ses émotions, on peut lui en parler seul ou avec son parent.

Les parents peuvent aussi expliquer leurs sentiments de la journée et prendre ce moment pour expliquer des comportements de la journée (stress, angoisse, énervement, etc)

L’étoile / lune se chargera pendant la nuit d’apaiser les tensions et veillera à ce que l’enfant passe une bonne nuit.

Effet : ouverture du dialogue parent/ enfant, possibilité d’exprimer ses sentiments (enfant comme parent).

Faire un dessin à afficher

Faire un dessin et y inscrire une phrase positive « bon courage a tous » « Merci » « Soyons unis ». Une phrase que vous pouvez écrire ou faire écrire. Et ensuite une décoration libre de l’enfant.

Le dessin est à afficher (dans votre hall d’immeuble, sur votre boîte à lettres, chez votre boulanger, au supermarché).

Cette activité permet de faire une activité enfant/parent, de trouver un moyen ludique de parler de la situation et d’apporter du positif dans ce moment.

Très souvent des réponses apparaissent sur le dessin de la part d’autres personnes (un voisin, un passant, etc..) : l’occasion d’en discuter avec les enfants.

Effet : apprendre le partage, la bienveillance, l’échange.


Solidarité coronavirus : Emilie Berthet propose des consultations d’écoute et de relaxation gratuites le vendredi pendant la période du confinement. Plus d’infos sur son site emilieberthert.fr. Suivez aussi Emilie sur son compte Instagram

Crédit photo : Belly Balloon Photography / Les Louves