Je veux allaiter, comment me préparer ?

Moment unique et privilégié de connexion avec son nouveau-né, l’allaitement représente l’un des premiers choix que l’on fait pour son enfant. Une décision intime et personnelle que l’on mûrit tout au long de la grossesse. Pour vous accompagner vers un choix éclairé et vous aider à vous préparer, voici quelques conseils et astuces de jeunes mamans, distillés avec la complicité de MAM, la marque qui vous accompagne pour nourrir votre bébé en toute sérénité.

Allaiter ou pas, un choix personnel

Pour certaines, l’allaitement est une évidence, pour d’autres, un dilemme épineux. Dans le cheminement de la grossesse, chacune mûrit ce choix à son rythme, en fonction de ses envies, de ses valeurs et de son ressenti. Certaines seront motivées par leur entourage et l’expérience d’autres mamans autour d’elles, d’autres seront plus sceptiques ou réticentes. Que vous attendiez votre premier, votre deuxième ou votre troisième enfant, accordez-vous le temps de la réflexion. Ce choix vous appartient et pour prendre une décision éclairée en toute sérénité, nourrissez-vous des autres. Parlez-en à vos amies proches, votre mère, votre sœur, en gardant toujours à l’esprit que chaque enfant est différent et qu’aucune expérience d’allaitement ne se ressemble. Posez toutes vos questions et faites part de vos doutes à tous les professionnels de santé qui encadrent votre grossesse, en particulier à la sage-femme qui assure les séances de préparation à la naissance. Beaucoup d’idées reçues circulent sur l’allaitement (« ça fait mal », « mes seins sont trop petits », « je n’ai pas de lait », « mon conjoint ne va pas pouvoir s’impliquer », etc.), et on gagne toujours à varier les points de vue sur ce sujet aussi intime qu’universel.

Une décision commune

Inclure son conjoint dans cette décision n’est pas anodin, puisqu’il s’agit de choisir la façon dont sera nourri votre enfant et l’implication de chacun lors des premières semaines et des premiers mois avec lui. Les nuits, le retour à la maison, l’organisation des journées puis de votre retour au travail : anticiper ces étapes à deux sera précieux pour vous poser toutes les questions avant l’arrivée du bébé, aider votre conjoint à trouver sa place et poser les bases d’un nouvel équilibre à trois et avec vos aînés. Autant de sujets essentiels pour le couple, et pour lesquels on a moins de temps à consacrer lorsqu’un nouveau-né occupe toutes nos journées…

allaitement-preparation

Une préparation indispensable

Puisqu’allaiter est la façon la plus naturelle de nourrir son bébé, on peut être tentée de faire confiance à son instinct de mère et d’attendre le moment de la première tétée pour découvrir l’allaitement et ses subtilités. Il est vrai que la nature est bien faite et que la petite machine qui se met en place pour nourrir notre bébé est tout à fait exceptionnelle. Pourtant, l’allaitement réserve son lot de surprises et d’imprévus, en particulier lors des premiers jours : comprendre la physiologie de l’allaitement, le rythme et les besoins du nouveau-né, les mécanismes de la montée de lait et de la lactation, sont des armes précieuses pour ne pas se décourager si les premières tétées sont compliquées ou douloureuses. Des ateliers sont proposés dans la plupart des maternités et au sein des cabinets de sage-femme qui assurent la préparation à la naissance : renseignez-vous et inscrivez aussi votre conjoint à ces réunions, car il est important que vous puissiez vous reposer sur lui dans les moments délicats.

Vous pouvez aussi étayer vos connaissances grâce à quelques lectures choisies. Notre bible pour celles qui veulent tout savoir avant d’allaiter ? L’ouvrage de Marie Thirion : L’allaitement, de la naissance au sevrage(Albin Michel).

Retrouvez également à la fin de cet article une sélection de produits pour allaiter en toute sérénité.

La/les personne(s) ressource(s)

Vous ne savez pas encore ce qui vous attend et vous n’aurez peut-être jamais besoin de composer son numéro. Mais vous gagnerez en confiance et en sérénité si vous savez à qui demander de l’aide en cas de besoin : au moment du démarrage de l’allaitement ou après quelques semaines si une difficulté se présente. C’est à vous de trouver votre fée de l’allaitement, la personne que vous écouterez et qui saura vous rassurer.

Si vous souhaitez allaiter, parlez-en dès la grossesse à la sage-femme qui vous accompagne, elle est formée pour répondre à toutes vos questions et vous soutenir dans votre allaitement : vous pourrez ainsi profiter de ses conseils après la naissance, lors de visites à domicile (remboursées dans le cadre d’une sortie anticipée de la maternité) ou par téléphone.

Les conseils et l’expérience d’autres mamans sont tout aussi précieux : les séances de préparation à la naissance sont l’occasion de nouer des liens et de garder le contact, pour se revoir après l’accouchement, organiser des rendez-vous entre mamans allaitantes, poser ses questions sans tabou et ne pas rester seule face aux doutes qui peuvent survenir à tout moment.

Vous pouvez également prendre contact dès votre grossesse avec une consultante en lactation. Ces professionnelles indépendantes ont suivi une formation poussée certifiée par un diplôme privé (IBCLC pour International Board Certified Lactation Consultant) : vous pouvez retrouver la liste des consultantes en lactation proches de chez vous sur le site https://www.consultants-lactation.org/.

Pensez aussi à repérer l’adresse de votre centre de PMI (Protection Maternelle et Infantile), des puéricultrices y donnent gratuitement des consultations pour informer et soutenir les jeunes mamans dans leur allaitement.

Réalisation : Les Louves X MAM
Crédit photo : Belly Balloon Photography pour Les Louves X MAM.